Audience après contestation du refus de l'AAH

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Répondre
Message
Auteur
Mesmerizer
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mardi 28 mai 2024 à 15:16

Audience après contestation du refus de l'AAH

#1 Message par Mesmerizer » mardi 28 mai 2024 à 15:37

Bonjour !

Pour expliquer brièvement ma situation, j'ai formulé auprès de la MDPH une demande d'AAH qui s'est vu refusée.
Suite à ce refus, j'ai donc formulé un RAPO (recours gracieux), mon audience se tiendra dans un mois.

J'aimerai savoir si une personne informée concernant ce genre de situation aurait des conseils à me donner sur quel arguments devrai-je leur fournir afin de les convaincre que je ne suis actuellement pas en mesure de travailler et nécessite donc cette AAH ou tout simplement à quoi m'attendre de ce genre d'audience ? Je précise que je n'ai malheureusement pas les moyens de payer les services d'un avocat.
J'ai par ailleurs un mot de mon médecin traitant et de mon psychomotricien qui atteste de mon incapacité au travail, et compte fournir des pièces complémentaires obtenues entre temps (bilan psychomoteur, bilan neuropsychologique, etc...)

En vous remerciant d'avance et en vous souhaite une bonne journée !
En parcours de diagnostique de TSA et TDAH après que mes premiers tests passés avec une neuropsychologue soient revenus révélateurs de ces troubles

margotton91
Prolifique
Messages : 827
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: Audience après contestation du refus de l'AAH

#2 Message par margotton91 » mardi 28 mai 2024 à 17:31

Bonjour Mesmerizer,

A défaut de vous présenter accompagnée d'un avocat, il est possible d'envisager de vous faire accompagner par un pair-aidant (personne autiste, comme vous, pour vous soutenir, vous assister). Pour en trouver et exposer votre besoin, il est nécessaire de vous rapprocher d'associations d'autistes ou de familles d'autistes.

Selon votre lieu de résidence, pour accéder à leurs coordonnées, vous pouvez consulter :

https://www.asperansa.org/annuaire_autisme.php

ou

https://tamis-autisme.org/
(pour l'Ile-de-France uniquement)

ou

https://annuaire.autismeinfoservice.fr/ (toute la France, excepté l'Ile-de-France).

Si vous vous y présentez seule, il sera nécessaire d'expliquer toutes vos difficultés, limitations qui vous empêchent de travailler, ne serait-ce qu'à mi-temps. Donc, effectivement, munissez-vous de tous les documents évoqués dans votre post.

Si vous en avez la possibilité, envoyez en une copie au service juridique de la MDPH avant la commission par courrier et/ou par mail.

A quoi vous attendre ?

Vous allez vous trouver dans une pièce face à plusieurs personnes qui composent la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées, "entité" de la MDPH qui statue sur les dossiers de demandes qui sont présentés après avoir été évalués.

Je vous conseille vivement, si vous êtes intolérante aux lumières vives, de vous munir de lunettes de soleil (forte probabilité que la pièce soit éclairée avec des tubes fluorescents).

Hélas, la probabilité que ces personnes, "professionnelles", soient réellement et correctement sensibilisées à l'autisme est relativement faible...
(J'en ai moi-même fait la triste expérience en novembre dernier...)

Bon courage
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
Juin 2020 : tests du bilan diagnostic réalisés dans le privé - QI hétérogène

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 22517
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère
Contact :

Re: Audience après contestation du refus de l'AAH

#3 Message par Jean » vendredi 7 juin 2024 à 21:08

Si vous avez des pièces, il est indispensable de les communiquer à la MDPH avant la séance de la commission.

Écrivez au maximum votre argumentation, pour éviter d'être déstabilisé.

Avez-vous des expériences de travail ou de stage non concluantes ? Pouvez-vous prouver vos démarches de recherche d'emploi ?

Se faire assister par un ami peut vous rassurer et vous rendre plus capable de défendre vos droits.

Un tiers des membres de la commission sont des représentants des usagers. Il est possible qu'ils ne connaissent pas l'autisme, mais ce n'est pas impossible. Dans mon département, nous sommes 4 à siéger (pas à toutes les commissions, mais régulièrement). Les usagers représentant les troubles dys sont la plupart du temps aussi concernés par l'autisme. Ne partez pas battu.
père autiste d'une fille autiste "Asperger" de 41 ans

Mesmerizer
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mardi 28 mai 2024 à 15:16

Re: Audience après contestation du refus de l'AAH

#4 Message par Mesmerizer » samedi 8 juin 2024 à 17:02

Bonjour !

Je vous remercie pour vos réponses, je prends tout ça en note et tacherai de suivre ces conseils, merci beaucoup !

Malheureusement je n'ai pas d'expérience de travail et de stage hormis un stage passé au collège dont je n'ai plus le compte rendu.
En attendant je vais préparer mon argumentation à l'avance et essayer de me rapprocher d'association, même si ça n'a pas l'air gagné d'avance je vais tenter de rester confiante
En parcours de diagnostique de TSA et TDAH après que mes premiers tests passés avec une neuropsychologue soient revenus révélateurs de ces troubles

Mesmerizer
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mardi 28 mai 2024 à 15:16

Re: Audience après contestation du refus de l'AAH

#5 Message par Mesmerizer » dimanche 9 juin 2024 à 18:50

Bonjour,

je suis désolée d'avance de revenir poser d'autres questions mais pour faire bref j'ai déjà passé un entretien avec la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées et les médecins que j'ai vu se sont principalement attardés sur mon parcours d'études plutôt que les difficultés que je rencontre avec mes handicaps. De ce fait je n'ai pas vraiment pu exprimer toutes mes difficultés, et en plus de ça à l'époque je ne savais moi-même pas vraiment verbaliser mes difficultés pour m'exprimer, et comme je n'ai pas vraiment été épaulée lors de cette procédure, puisqu'on ne m'a pas vraiment posé de questions sur mes difficultés je n'ai pas pu bien les leur transmettre.

Je me demandais du coup si cela serait mal vu de jouer sur tout ça ? J'entends par là d'expliquer dans mon argumentaire que j'avais des difficultés à exprimer mes difficultés, certainement liées au TSA que j'ignorais à l'époque, et puisqu'on ne m'a pas posé certaines questions littéralement je ne me suis pas donné l'espace pour en parler (difficultés sociales etc) et n'ai pu pas donc pu leur communiquer de par mon manque de préparation mais aussi de par leurs questions qui ne pointaient pas dans cette direction ? Ou bien justement cela pourrait-il être mal prit, comme "souligner" une certaine défaillance de la part du comité ?

Merci d'avance !
En parcours de diagnostique de TSA et TDAH après que mes premiers tests passés avec une neuropsychologue soient revenus révélateurs de ces troubles

margotton91
Prolifique
Messages : 827
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: Audience après contestation du refus de l'AAH

#6 Message par margotton91 » dimanche 9 juin 2024 à 19:02

Bonsoir Mesmerizer,

Ne vous préoccupez pas de savoir si ce que vous allez dire sera bien pris ou pas par vos interlocuteurs : ce n'est pas le problème/votre problème. Vous n'êtes pas conviée à la CDPAH pour plaire à ces personnes MAIS pour défendre vos droits...

Le fait de ne pas être en mesure d'expliquer certaines de ses difficultés, celles dont nous n'avons pas conscience avant le diagnostic, est directement à mettre en relation avec l'autisme.
Ensuite, nous avons des difficultés à comprendre l'implicite ou nous ne le comprenons pas du tout : c'est tout à fait ce que vous décrivez.

Vous pouvez tout à fait, à ce titre, dire que s'il y avait une part d'implicite dans les questions qui vous ont été posées cette fois-là, l'autisme fait que vous ne l'avez pas perçu et avez répondu uniquement littéralement, du fait de l'autisme.

Si vos interlocuteurs sont sensibilisés à l'autisme, ils comprendront, dans le cas contraire, non. Vous n'en serez en rien responsable.
Mesmerizer a écrit : dimanche 9 juin 2024 à 18:50 Je me demandais du coup si cela serait mal vu de jouer sur tout ça ? J'entends par là d'expliquer dans mon argumentaire que j'avais des difficultés à exprimer mes difficultés, certainement liées au TSA que j'ignorais à l'époque, et puisqu'on ne m'a pas posé certaines questions littéralement je ne me suis pas donné l'espace pour en parler (difficultés sociales etc) et n'ai pu pas donc pu leur communiquer de par mon manque de préparation mais aussi de par leurs questions qui ne pointaient pas dans cette direction ? Ou bien justement cela pourrait-il être mal prit, comme "souligner" une certaine défaillance de la part du comité ?
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
Juin 2020 : tests du bilan diagnostic réalisés dans le privé - QI hétérogène

Répondre